Skip to Content
La majorité au sein du Parlement bruxellois demande l'ouverture du domaine royal de Laeken

La majorité au sein du Parlement bruxellois demande l'ouverture du domaine royal de Laeken

L'ensemble des partis de la majorité au Parlement bruxellois ont présenté un projet de résolution aujourd'hui pour l'ouverture partielle au public du domaine royal de Laeken. Ils souhaitent ainsi répondre au besoin d'un espace vert plus accessible pour les habitant.e.s de Bruxelles. La demande d'ouverture du parc existe depuis longtemps parmi les Bruxellois.es.

Le domaine royal de Laeken a une superficie de 186 ha, soit l’équivalent de plus de 250 terrains de football. Un espace vert qui n'est pas accessible au public, en dehors de la visite des serres royales et d'une partie des jardins au printemps. Le Parlement demande donc au Gouvernement bruxellois de soumettre à la Dotation royale la demande d'ouvrir une partie du parc au public, comme cela a déjà été le cas pour le parc Duden et les Jardins du fleuriste.

Si la Région bruxelloise est globalement bien pourvue en espaces verts, ceux-ci sont inégalement répartis sur le territoire et tous ne sont pas accessibles au public. Et dans les quartiers densément peuplés autour du Canal, la demande en espaces verts est très forte. De par sa situation centrale, l'ouverture partielle du domaine de Laeken permettrait donc de répondre à ce besoin d'espaces verts. Une réelle plus-value pour les habitants et les touristes à Bruxelles qui devra être mise en place dans le respect de la vie privée de la famille royale et en garantissant la protection de la flore et de la faune présentes dans le parc.

Dans le passé, la proposition d'ouverture de ce parc au public a été mise sur la table à plusieurs reprises, tant par les partis d'opposition que par les partis majoritaires de l'époque. Pour la première fois, une large majorité de partis soumettent conjointement une résolution pour pousser à l'ouverture partielle. On s'attend à ce que l'initiative bénéficie également d'un large soutien au sein de l'opposition.

Contactez-nous