Skip to Content

Pascal Smet présente la liste et programme one.brussels

Aujourd'hui, Pascal Smet, tête de liste one.brussels - sp.a pour les élections bruxelloises a, en compagnie de Hannelore Goeman ( tête de liste pour le Parlement flamand), présenté le programme et les listes de son projet urbain one.brussels.

one.brussels ne vise pas seulement la création d’1 ville au lieu des 19 communes bruxelloises, 1 zone de police ou 1 CPAS, mais se souhaite également une région plus forte dans d'autres domaines. 1 réseau éducatif public urbain Bruxellois à la place des communes, par exemple, le mouvement one.brussels veut aussi un enseignement bilingue. 1 comptoir où les parents puissent aller chercher une gardienne d’enfant ou une assistante maternelle. Ce guichet pourrait alors vous indiquer les offres disponibles en néerlandais, en français, mais aussi bilingue.

«One.brussels ne se limite pas à la nécessité d’aller vers une seule ville. Il s'agit d'une ville qui existe pour ses habitants, pour tous. Avec une administration efficace et plus de services dans les quartiers. Il s’agit également d’une politique de mobilité avec laquelle nous accordons plus d’espace aux cyclistes, aux piétons et à l’air pur et une vision unifiée du développement urbain au lieu de 19 visions de village. En améliorant l’efficacité bruxelloise, nous pouvons économiser 940 millions d'euros, cette somme sert actuellement à financer les nombreuses institutions et leur nombreux personnel politique.  Mais on doit aller vers un Bruxelles plus social et plus vert, afin de donner aux jeunes kets notamment la possibilité de s'offrir un logement abordable », explique Pascal Smet.

Dans son discours, Pascal Smet a également évoqué le bilan des dernières années. Le nombre de cyclistes qui a doublé, le nombre record de voyageurs à la STIB (417 millions de voyageurs), l'investissement record dans les transports en commun (5,2 milliards d'euros), l'achat de 289 bus électriques et hybrides, des places supplémentaires sans voitures, la zone à faibles émissions , la construction des boulevards de la ville et ainsi de suite. "Certains en parlent, nous agissons", explique Pascal Smet, qui a insisté sur le fait que le travail n'était pas terminé et que, par-dessus tout, il ne fallait pas s'arrêter.

one.brussels a organisé 4 ateliers ces dernières semaines et d'innombrables consultations avec plus de 300 bruxellois et experts. Plus de 700 propositions ont été publiées et intégrées à un programme.

«Ce programme sera sur notre site à partir de demain et il appartient maintenant à nos candidats de le diffuser. Nous avons une équipe de 29 Bruxellois engagés qui reflètent notre ville et expriment l'amour pour Bruxelles. C'est l'une des listes les plus variées, à la fois en termes de connaissances et d'âge, avec plus de femmes que d'hommes et plus de la moitié de nouvelles personnes », déclare Hannelore Goeman.

La liste pour la Région Bruxelloise est tirée par Pascal Smet, suivi de Els Rochette, indépendante et aujourd'hui directrice de Globe Aroma. Fouad Ahidar, vice-président du Parlement bruxellois, est suivi par Hilde Sabbe, journaliste, militante et indépendante. Saliha Raiss, conseillère communale pour sp.a à Molenbeek, complète le top cinq. Fatima Abbach, conseillère communale pour le Sp.a à Forest et organisatrice des Diwan Awards, occupe la sixième place. A la septième place on retrouve Manzul Akhmedov, entrepreneur et fondateur du collectif de street workout Wolfsbar qui a participé à GotTalent Belgique. Sonja Bellon est 8ème. Elle est active dans le secteur social. Le top dix est complété par Jeannot Kabuya jeune Bruxellois actif dans la communauté congolaise et le jeune enseignant bruxellois d'origine turque, Kezban Ekizkuyu. Viennent ensuite les jeunes ambitieux avec Brahim Lhichou, travailleur de rue à Anderlecht et l’ancien président du Conseil flamand de la Jeunesse Lander Piccart, l’entrepreneur de Jette Mohammed El Ouamari et Lola Dirkx précédemment active dans de l’ASBL Toestand et candidate en octobre sur la liste Bruxellois Change. Mohammed M’Farraj occupe la 15e place et dirige une agence de voyages à Ganshoren. La liste est clôturée par le consultant Lief Vandevoort active chez Buurtwinkel Anneessens et Elke Roex, échevine à Anderlecht.

Hannelore Goeman a déjà publié quelques noms sur sa liste pour le Parlement flamand. Outre Alan De Bruyne (2), Zeynep Balci (3), Fahim De Leener (1er successeur) et Robert Delathouwer (6ème successeur), elle annonce aujourd'hui le reste des candidats. Mohammed Khazri, conseiller communal d'Anderlecht à la quatrième place, suivi de Jeremy Celen, âgé de 23 ans et enseignant en formation. Patricia Rodriguez Da Costa, conseillère communale à Jette est la deuxième suppléante. Anaïs Maes, enseignante et active pour change.brussels occupe la troisième place. Hicham Van Borm, ettebeekois sera à la 4ème place et enfin Anne-Sophie Vanneste, active dans le monde culturel bruxellois depuis des années